• nathanomorin

Marebito


Maudit que j’aime ce film. Je sais depuis longtemps que les labyrinthes sous-terrains, les dédales de maisons et de constructions, c’est un setting qui me plait. L’exploration des bas-fonds de Tokyo par notre héros en quête de sensation m’a vraiment beaucoup plu.

Le sujet est simple: le gars veut vivre de quoi, vu que ça lui arrive pu. Il suit donc une suite d’indices vers ce qui est supposé avoir créé la peur la plus fondamentale qu’il ait vu à un homme dont il a filmé le suicide. Là, dans ce décors surréaliste, il découvre une jeune femme nue, enchaînée. Il la ramène à son appartement et va passer le film à tenter de découvrir ce que cette étrangère est.


Plus 7,72

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout