• nathanomorin

Dragon Quest 11


Comme je stream souvent des jeux vidéos sur le www.twitch.tv/douteuxtv1, on m’a demandé d’écire des critiques des jeux que je jouais. J’en faisais avant, mais je trouvais que ça faisait beaucoup d’écriture...on verra ce que ça donnera dans le futur, mais voici ma première critique écrite de jeu vidéo depuis...3 - 4 ans certain!

Le 11e de la série amorcée en 1987 avec le très simplet Dragon Quest 1. Le jeu a eu plusieurs manières d’améliorer son équation depuis. Oh, et quand je parle d’équation, je parle des chiffres qui apparaissent à l’écran, des moves et attaques spéciales et de leur répercussions. Le nouveau système d’hexagone pour acquérir des moves est un peu limitatif, mais propose quelques subtilités qui semblent donner une valeur de rejouabilité intéressante. Sinon, tous les classiques de la série sont là. La clé magique et la clé ultime, les monstres de Toriyama, l’histoire tournant autour d’un élu et d’un démon connu dès le début de l’aventure. C’est aussi plein de cet humour bizarre à tendance sexuelle qui existe dans cette série depuis le 3e. Y’a un voyage dans le temps passé la mini finale. C’est très bien réussit au niveau diégétique, bravo. Je dirais que les maps auraient pu être plus grandes, mais encore là, au moment d’écrire ces lignes je n’ai pas fait tant de quêtes que ça - y’en a 72 à faire quand même, mais j’approche de la finale en sapristi! Je crois que la trame sonore trop pompeuse et symphonique est ce que le jeu a de moins plaisant à offrir.


Plus 8,03

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout