• nathanomorin

The Ninth Gate


Polanski revient à la charge avec Johnny Depp dans le rôle d’un gars qui va commettre tous les péchés véniels avant de réussir à entrer en contact avec le boss des méchants, Lucifer lui-même.

C’est sous forme d’enquête mêlant des gravures de jadis dans des vieux livres. Très bien rendu, le rythme et les dialogues sont tights. Il a rien perdu de son talent, Polanski. Y’a sérieusement beaucoup de plans magnifiques dans ce film. Châteaux, galleries d,art, même les gravures simplettes deviennent des armes efficaces pour faire vivre le suspense d’un bout à l’autre.


Plus 7,29

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout