© 2019 podcasse.com

  • Tommy Gaudet

Quelques faits sur l’histoire de Douteux.org

Mis à jour : 14 mai 2019


Jeune depuis 2007.

Le Logo

Le logo de l’organisme est beaucoup dû aux photos prises par Simon Banville (créateur d’Asymptote, BD géniale) qui était directeur de CHOQ lors de ma première année de radio, à CHOQ.fm de l’UQAM. C’était en 2004, j’avais 70 livres de moins et je portais pour l’occasion de la séance photo mon bandeau de kamikaze qui m’a si souvent accompagné dans mes aventures rock and roll en bécyk. Aventures desquelles ma mère ne doit jamais entendre parler. Le soleil de la motivation niponne gaspillée est ensuite réapparût sur les premières affiches des soirées de visionnement de jadis, créées par Simon Chénier.

Lors du design du logo, en 2007, Chénier réutilisa le même soleil, d’abord dans une TV, ensuite lui donnant la place du ‘o’ dans le mot douteux.

J’aime bin gros notre logo…

Le nom et le premier site

Nous savions déjà, en 2007, que le nom de la patente tournerait autour du doute. Fort de l’étude demandée à nos avocats, messieurs Mansion et l’Olive, nous avions la confirmation que notre propos serait plus facile à diffuser et plus difficilement attaquable si on prenait l’angle pédagogique plutôt que celui de la dérision. Depuis les débuts, on répète souvent que le doute n’est pas négatif, mais humble. Douter n’est pas négatif, c’est une manière de garder un objet culturel vivant et discuté.

Douteux.org ne fait pas le culte de la médiocrité, mais celui de la variété.

Étant de la génération 2.0, nous avons tout de suite établi que le centre de nos opérations serait le site web. C’était avant que Facebook ne prenne la place. Donc, moi et Benoit Poirier avons commencé en voyant si le nom de domaine douteux.com était disponible. Un peu déçu de voir que quelqu’un possédait ce nom, je répondis immédiatement ‘Bin, on peut voir si douteux.org c’est prit?’ Benoit a répondu ‘bin, c’est laid me semble…’

BINGO!

Notre slogan, “Si vous avez des questions, on en a nous aussi.” est né par la force des choses à peu près à la même époque.


Les chapitres

Le premier chapitre date de 2007 et est celui du Brouhaha de Montréal. Le propriétaire de l’endroit, Marc Bélanger, aura certainement été le plus grand allié de l’organisme. Puis, Mathieu Cloutier, le génial propriétaire de la Ninkasi, nous a demandé fin 2009 si c’était possible de développer les visionnements douteux à Québec. Après avoir décidé d’appeler ça des ‘chapitres’ pour faire tough, on a commencé à développer la logistique nécessaire pour lui fournir des clips et les films de la semaine. Avec l’aide active de notre bon Bruno Corbin, Mathieu, grâce à son implication de brave en solitaire, à force d’insister, obtint une entrevue vantant le mouvement sur les ondes de Radio-Canada. Cette entrevue fût entendu par Maman Mercier, génitrice des trois frères Mercier de Québec qui prirent le relais et vinrent ajouter des épaules à la roue. Depuis, la faune de bénévole a beaucoup changée à l’un ou l’autre des chapitres.

Il fuat nommer, comme bénévole du chapitre de Québec les noms de Vincent Mauger, Virginie Brouillette, l’inénarrable Sébastien Lambert et Étienne Grandmaison.

Si j’avais une statue à offrir, elle serait en l’honneur de Mathieu Cloutier pour souligner le parcours qu’il a pavé et qui fût emprunté par tant d’autres ensuite. Au sommet de l’empire, il y avait des chapitres à Shawinigan, Rouyn-Noranda, Sherbrooke, Québec, Ste-Thérèse, Tadoussac, Gaspé et, bien entendu, Montréal. De nos jours, il y en a à Rouyn, au cabaret de la Dernière Chance, et à Montréal au Brouhaha.

Chaque chapitre est administré par des bénévoles qui croient en le message de variété culturelle de l’organisme.


Les tournées, les spectacles et 70%

C’est en 2009 que Evelyne Perdrix et moi même sommes allés faire notre premier spectacle de tournée au Festival Écologique de Chambord au Lac St-Jean. Ce spectacle fût le premier sur la route d’une longue série. Depuis, Douteux a fait un spectacle dans chacune des régions du Québec, à l’exception de la Gaspésie.

En tout, depuis 2009, plus de 70 spectacles pour différents festivals, salons, événements, mariages…

Si vous avez besoin de nous, on est toujours bin content de rendre service!

Douteux.tv

On ne peut parler des réalisations de l’organisme sans parler de Douteux.tv. De 2010 à 2014, la Télé des Délaissés. Tout d’abord un embryon de studio pour palier au renvoie de CHOQ.fm de 70%, merci à Simon Prégent, que je remercie vu que tout a été mieux ensuite, le projet est rapidement devenu la première Télé Web diffusant 24 heures sur 24 de l’histoire du Canada. On va en avoir vécu des aventures là dedans; plus de 40 shows originaux différents, des centaines de bénévoles, ça vaut la peine de fouiller le site en cliquant sur l’entête du paragraphe. Et tout ça s’est passé dans mon salon

On a dû arrêter vers la fin de l’été 2014, après 3 années de diffusion. Justin.tv avait entièrement été absorbé par Twitch, ce qui a fait qu’il n’existait plus de plate-forme d’hébergement adaptée à notre feed.

Mais les activités audio-visuelles de l’organismes continuent via le show de 70% diffusé live chaque semaine ainsi que certains autres projets ponctuels, dont une Foire de l’Absurde en chantier. C’est un secret pour personne, mais, un jour on va la repartir, la WebTV! C’était trop cool de pouvoir offrir la Voûte de l’organisme à la planète entière!

Oh, et on a recommencé à diffuser sur Twitch! Voyez maintenant le nouveau Douteux.tv!


Le Musée de l’Absurde

Le célèbre Baconistan. Patrie rêvée de plusieurs.

De renommée internationale, l’endroit est le QG de Douteux depuis les touts débuts. C’est une collection en éternel changement, et un appartement. On y entasse des bénévoles de l’organisme ainsi que tous les disques durs contenant les 30 000 et plus clips, 2000 heures d’émissions de TV et les 6000 et plus longs métrages de l’organisme. À date, des journalistes de 4 pays différents et plus de 30 articles dans différentes publications au prestige variable ont traité de cet endroit unique où l’on retrouve le fantastique Baconistan.

On est open source, alors si vous avez un film ou si vous en voulez un, contactez moi. Vous viendrez visiter le Musée avec une clé USB. D’ailleurs, tout le monde devrait se traîner une clé USB quand ils viennent au 1803 St-Christophe.


70%

Le show de ceuses qui donnent leur strict minimum. L’équation de l’humanité. Depuis l’automne 2006 que 70% est la porte d’entrée principale vers Douteux.org et son message. D’abord un show de radio à CHOQ, la radio de l’UQAM, 70% est ensuite devenu un show de web TV à Douteux.tv pour devenir un mélange de tout en sa dernière évolution actuelle. Enregistré devant public au Brouhaha de la rue DeLorimier.

Toujours soucieux de la variété, plus de 50 chroniqueurs sont passés par cette belle aventure.


De nos jours…

Et voilà, on est en 2019 et ça fait maintenant 11 ans que l’organisme est enregistré et 13 années que 70% roule. Avec ce nouveau site, on ne semble pas sur le point d’arrêter bientôt!

Si vous désirez vous impliquer, partir votre propre chapitre ou nous contacter, on est toujours bin content d’avoir de nouvelles têtes avec de nouvelles idées dans la bande. D’ailleurs, les CALICCs, Compétitions Audio-visuelles de la Ligue Intersidérale de Collectionneurs de Clips, ont été la bombe durant quelques années, peut-être vont elles revenir. Il ne nous manque qu’un commissaire de la Ligue…


Merci à tous pour ces belles années. GODSPEED