• nathanomorin

Parole Violators


Sean P. Donahue de retour en bédaine sur une pochette d'actionner cheap des mid 90ies. J'adore ça.

Ici, il est le Spider-Man pas de pouvoir de mutant, sinon sa capacité quasi-sur-humaine à être Sean Donahue et à botter. Justicier avant la lettre, Sean est de tous les combats et, dans ses temps libres, traque les criminels libérés des prisons qu'il sait que dans le fond sont encore méchants. Et y'en a un tout croche qui va rendre tout ça encore plus personnel en kidnappant la fille de sa blonde… Le scénario met de l'avant une densité impressionnante de bottages et autres scènes d'action questionnable et la trame sonore fera plaisir aux nostalgiques. Je dois aussi mentionner que ma version présentait un drôle de glitch dans lequel Sean mourrait, mais qu'Il n'était pas mort après...j'aimerais voir une autre version pour démêler tout ça… En sommes, un très bon film des frères Donahue avec un superbe décès par panneau électrique à la fin.


Moins 7,21

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout