top of page
  • Photo du rédacteurTommy Gaudet

Mercronspi 127 - Sauce Fiction, 2023-03-08 - COMPENDIUM



Liens de la semaine:


Merci de considérer un don à cet organisme: https://nwac.ca/donate


Pour aider l’Ukraine contre la connerie: = Dons: https://www.facebook.com/ukrcancongress OU https://u24.gov.ua





Arturo Sosa, chef des Égrégores: https://en.wikipedia.org/wiki/Arturo_Sosa












=============================================

Les gouvernements sont trop gros pis coutent trop chers.


Ok, on va digitaliser pis robotiser des tâches, ça va libérer des humains et accélérer tout ça.


NON! Ça va juste faire plus de surveillance! On va devenir dans 1984! À BAS LA SURVEILLANCE!


===


Le secrétaire général des Nations unies, António Guterres, a déploré lundi que « l’égalité » entre les femmes et les hommes dans le monde soit un objectif de plus en plus lointain, qui sera atteint au mieux « dans 300 ans ».

« L’égalité entre les sexes s’éloigne de plus en plus. Au rythme actuel, ONU Femmes la fixe à dans 300 ans », a dénoncé M. Guterres dans un discours, à l’ouverture de deux semaines de débats de la Commission de la condition de la femme à New York et à deux jours de la Journée internationale des droits des femmes du 8 mars.

Dans l’amphithéâtre de l’Assemblée générale, le chef de l’ONU a déclaré que les « droits des femmes étaient maltraités, menacés, violés à travers le monde » et que « le progrès effectué depuis des décennies disparaissait sous nos yeux ». Il a pris l’exemple de l’Afghanistan, où les talibans ont repris le pouvoir en août 2021 et où « les femmes et les filles ont été effacées de la vie publique ». Il n’a pas cité d’autres pays, mais dans « nombre d’endroits, les droits de reproduction sexuelle des femmes reculent et les filles qui vont à l’école risquent d’être enlevées et agressées ».

En marge de cette déclaration de l’ONU, hier, le très nocif et déluré André Pitre recevait dans son cockpitre de Lux Media, l’autoproclamé lieutenant au Québec de Jordan Peterson, Yann Roshdy, et le nouveau personnage en éternelle fuite justificative, Mathieu Lévesque.


Pour célébrer à leur façon la journée internationale des droits des femmes, les 3 monsieurs ont fait le procès de toutes les dames du monde, mais surtout de leurs concitoyennes, en un long live de plus de 3 heures. Des faits, des sources, non merci. On a plutôt opté, sans grande surprise, pour des affirmations grossières, des généralisations bancales et des interprétations obtuses, toutes provenant de leur nombril. On y a apprit que les dames qui décidaient d’avoir du sexe avec plusieurs partenaires, appelé dans le show ‘bodycount’ sont toutes soit des grosses torches, soit des crisses de folles, et que la seule voie vers la réalisation féminine est au travers d’un bon mari aimant.


Je ne suis moi-même que parcimonieusement féminin, mais la teneur et la connerie crasse de leurs anecdotes poches transformées en généralisations sexistes, bornées et, disons-le bin franchement, dangereuses, m’a fait réaliser que, effectivement, les droits des femmes ont subi des reculs dans notre société à nous. Avec l’autre (criss que j’ai envi de sortir des gros mots) de George Buscemi, affilié au Parti Conspirationniste du Québec et grand bonze du projet de (RAAAAGHHHH!) qu’est la Campagne Québec Pro-Vie, projet de marde qui s’est mis en branle de manière très publique y’a une année environ, quand les states ont renversé la décision de Roe v Wade, rendant l’avortement constitutionnel partout au pays voisin, mais ayant des répercussions jusqu’ici.


Oui, les droits des femmes ont vécu des reculs ces dernières années, même ici, dans notre salon collectif.


Je ne crois pas devoir être une femme pour trouver outrageux ce recul; je ne me permettrai pas de parler en le nom des femmes, mais je vais me permettre de parler dans le cass des incels délurés qui considèrent une avancée sociale d’enlever des droits à 51% de la population.


Yo, les Alphas! Saviez-vous que y’a absolument rien de moins viril, rien de plus faiblard que de vouloir enlever des droits à des gens pour se sentir plus fort et mieux équipé à gérer ses déceptions? J’ai honte d’avoir le même sexe que l’imbécile à Pitre et de son florilège de connards bornés autant utile qu’une fissure anale. Ça prends pas un QI bin élevé pour réaliser que d’enlever des droits aux femmes c’est de les retirer du débat public, pis que de retirer des gens du débat public, c’est pas mal le meilleur indice que t’en avais peur avant.


En gros, y’a personne qui est excité à l’idée de passer du temps intime avec une victime geignarde, faque GROW UP SACRAMENT!


=============================================


Ce soir, on a notre Dialogue de Recherche avec Martin Geoffroy qui se poursuit, du Duhaime, beaucoup d’Anal Information, oui, she’s back… Du Alexis, du Libre-Media plus gras que d’habitude, on envoie de l’amour au Docteur Marquis, Mel Goyer remet son condo en vente, Andre Pitre poursuit dans la même lignée, et on a un fier résumé de l’affaire Juge Juteux sur Twitter en plus de notre usuelle rétrospective des meilleures capsules de Radio X, ensuite du Didulo, Pierre Poilievre, puis Jo a trouvé une preuve, des chemtrails, du Rebel News qui font du clic avec de la misère humaine, on revient rapidement sur la catastrophe ferroviaire aux states, on jase de monstres marins, puis aux states et à l’internationale avant un petit bloc LMM.


Je pense qu’on va pas mal debunker définitivement les Lockdown Files aussi…


Les plus longs clips de la soirée sont Jean=-Jacques Crevecoeur qui nous explique pourquoi il est disparu, Diesse Ghis qui ré-interprète la journée de la femme et, pour clore le tout, un double ciné-conspi avec Tristan Bavaria qui dépasse les bornes envers Patrick lagacé et Jacinthe Bélanger extra fromage.









18 vues0 commentaire
bottom of page