• nathanomorin

Burning


Un film Coréen racontant un triangle amoureux particulier. C’est sur fond de métaphore de l’américanisation de la société Coréenne alors que le système de justice, la religion, le monde du travail, les relations personnelles sont montrées comme américanisées, pis solidement…

J’ai bien aimé. C’est long et le héros est tellement mottons qu’on n’en vient à le trouver lourd, mais le tout me semble assez solide pour que la finale punchée en vienne à me parler d’une bizarre de façon. Si vous l’écoutez, portez-y attention, y’a des détails qui build-up la patente de belle façon en une somme de métaphores digestes. Genre, toutes les lignes de dialogues sont des pièces d’un grand casse-tête pas pire plaisant, mais il manque un peu de punch à mon goût. Slow burn vont dire plusieurs critiques.


Plus 6,88

© 2020 h2owebmedia.com