• nathanomorin

Black Moon


Un long métrage de Louis Malle, fronçais avant la lettre qui se plait au cinéma surréaliste comme dans l'temps.

Une fille trouve refuge dans une fermette pour s'échapper de la guerre entre les hommes et les femmes. Pis, pas une métaphore là, un des premiers plans du film consiste en un escadron d'hommes qui fusille à bout portant des femmes. Très bizarre de mise en situation. Puis on vient dans la ferme, hantée par une vieille malcommode qui se nourrit au sein de sa fille, d'enfants nus qui courrent après un gros cochon et d'une licorne-poney au pelage noir et à la conversation profonde... Y'a plusieurs plans très...métaphoriques, rendus encore plus solides par la cinématographie de pro. Une très belle réussite qui m'a fait penser aux débuts de Jodorowsky.


Plus 7,68

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout