• Tommy Gaudet

Speech d'intro du Mercronspi 37 - l'Humour conspirationniste

Version clip live: https://youtu.be/1crT8YHCPiY


Faque là je veux mettre de quoi au clair avec tout le monde: on a gagné. Je l’ai martelé. Ça donne rien d’être hargneux et violent. Ça donne rien de viser à ‘se venger parce qu’ils nous ont assez fait chier’. Ça donne rien de se cacher derrière un illusoire ‘j’ai vécu bin pire, je me donne le droit d’étendre ma morale usuelle’. Faites pas ça. Personne. Restez moraux.

Le consensus que je revendique DOIT demeurer inclusif. Les gens qui s'excusent, les gens qui décrochent, les gens qui admettent une gaffe peuvent le réintégrer. On doit même les aider et leur faciliter la tâche.

Y’a pas une autre planète yousqu’on peut les caser; on en a une. Je le répète souvent depuis le début: personne n’est immunisé à une dérive; il est primordial de tirer les gens au centre. Il n’y a pas lieu de se venger…

Soyez matures, soyez bons gagnants. Pas besoin de mettre notre victoire dans la face de personne, l’important c’est l’équipe, pis l’équipe c’est l’humanité.

Tsé, les êtres d’amour vibratoires qui sont encore pris de dérives sont les plus convaincus. C’est quand l’animal est prit au piège, qu’il devient le plus imprévisible et prompt à la violence. Soyez patients, ça ne sert à rien de se mettre à plusieurs sur un humain désemparé. L’insulte et la violence servent la #réalitay. Posez des questions: pourquoi te sens-tu comme ça…Surtout quand c’est un quidam qui commente sur une page de gourou. On a certainement moyen d’en rescapé plein, on va enlever les masques bientôt et on va avoir la possibilité d’en rescapé encore plus. C’est important de rester ouverts pis smattes.

Pis, oui, c’est frustrant. C’est une des affaires les plus difficiles à étudier qui soit, les dérives sectaires. Si vous voulez que ça se finisse bien, c’est via le pardon et l’empathie que ça va se faire.

Sinon, bin tout se passe dans l’ordre. Les hordes de fidèles diminuent et perdent l’intérêt evers la révolution vibratoire de la 5D éveillée; la dictature du masque s’efface tranquillement, les aspérités pour chialer se font de plus en plus rares, les dons et l’anxiété de laquelle tirer des likes et de l’influence aussi. Ça explique assez bien le pourquoi de ces nombreuses guerres intestines: le mouvement est mort, c’est chacun pour soi, ensuite on comptera les pertes et on envisagera faire évoluer sa position.

Des gens comme Alexis et Nana ont réussi à percer en Fronce et parlent maintenant surtout à des européens, mais que va t-il rester pour Dan Pilon, Alain Cyr, Mel Goyer et les Farfadaas? Un bassin de plus en plus restreint de gens de plus en plus croutés… Comment la Fédélatapwet va t-elle réussir à récolter de l’argent encore? Avec quoi André Pitre et Lux Media vont faire peur pour réussir à récolter 20 000$ de dons par mois pour faire vivre leur chiasse?

J'y reviens, mais Facebook va devenir un terrain de jeu sur lequel ça va être encore plus difficile de rester poli, alors de grâce, passez votre chemin si la patience est pas au RV.

Toute cette débandade fournit le contexte idéal pour tenter de comprendre, ou du moins explorer, une facette que j'ai découverte dernièrement et que je n'arrive pas encore à cerner: l’humour conspirationniste. J’en ai réunit quelques-uns des plus beaux et plus récents. Faut dire que Jacinthe produit ces temps-ci ;P Marc-Alain a un peu choké… Il fiasait des ‘blagues’ depuis quelques semaines, cette semaine il y est allé d’une vidéo sur le suicide qu’on va écouter demain en addendum. Sinon, quand j’étais chez Clowns Sans Frontières, j’ai beaucoup étudié le concept du rire et de l’humour. Pour vrai. Freud, Aristote, les nanabozos, les fous du roi...

Ce qui fait rire une culture est très représentatif de cette culture et de ses valeurs, et si les sketchs des Esclaves Heureux sauront plaire à des conspis un peu partout au monde, je n’arrive pas encore à voir autre chose que le même esprit de bottine cherry-pickant et désinformé que dans le reste de leurs clips… Gardons l’esprit ouvert, tentons de comprendre.

Sinon, ce soir on va jaser Veronique Benard, aller au Sit-In, checker le conspirorisme à la Amalega, un petit bloc sur Zurlu, Glorianne fait encore parler d’elle, Amelie aussi, Mel aussi, Maxime aussi. On jase hockey et, en plus de nombreux clips humoristiques, ce soir on va écouter du Jean-Jacques Crevecoeur, celui qui a fait de Val-David une secte et qui a ressorti la victimologie sur une criss de tranche en fin de semaine. La mort de Bernard Lachance a fait remonter la lie et JJ en est certainement la plus odieuse croute. J’ai quelques clips sur le très nocif monsieur, des vieux et des plus récents. Et en ciné-conspi, on écoute sa daube de conversation poche du lundi dernier alors qu’il nous pousse sa chronique totalement désolante enregistrée à Théovox y’a quelques semaines.


311 vues1 commentaire