• Tommy Gaudet

Mercronspi 92, extrait - editorial Provost de Yann Becker et pessimiste avec Tommy, 2022-07-06

Version clip: https://youtu.be/vF3g2J3IKlA



Liens de la semaine:


Chaire de l’UNESCO sur le conspirationnisme https://t.co/TtKuPT2bfC


Excellent texte de Frédéric Bérard:

https://journalmetro.com/societe/2856814/il-nous-reste-quelques-pas-pire-annees/


Éditorial de Yann Becker: Ce n'est pas une défaillance de vos chakras, n'essayez donc pas de vous décalcifier la glande pinéale.


« Ils » maitrisent à présent votre dittature: contrôle de la liberté d’expression, contrôle des libertés individuelles. « Ils » peuvent aussi bien vous noyer sous un millier de merdia ou dilater un chemtrail jusqu’à lui donner la clarté d’un cristal vibratoire, et même au-delà. Ils peuvent ouvrir votre 3ème et lui faire voir tout ce que vos ressentis peuvent inventer. Pour les 6 à 8 heures qui viennent, mets une shot de citron dans ton eau alcaline, brûle d’la sauge. « On » prend le contrôle tout ce que vous allez voir et entendre. Nous partagerons les angoisses et les mystères qui gisent dans les plus profondes abysses, dans ce «le merconspi »


Grâce à cette facile parodie du générique de la série « au-delà du réel », je vais vous poser une simple question : Pensez-vous donc tout savoir ? Pensiez vous,

· Qu’il n’y a peut-être que deux sexes génétiques mais une infinité d’expression des genres ?

· Que, dans toutes nos nuances on est différents - que cela fait des inégalités, mais que l’on peut viser à la parité ?

· Que, bien qu’on élise des gens qui sortent tous de moules similaires, les droits, devoirs, responsabilités, chartes, instances, alouettes, font qu’on essaye de cadrer tout ça au profit du bien commun ?

· Que, de donner quand on le peu permet de recevoir quand on en a besoin ?

· Que l’éducation soit un pas en avant vers l’ouverture d’esprit qui devrait être accessible à tous ?

· Que l’on a affronté pendant deux ans un virus issu de la propension des hommes à se tirer une balle dans le pied en privant le vivant du peu d’espace vivable qui lui reste pour vivre ?



Bein là !


Grosse actualité encore une fois. Depuis une semaine, je ne me sens plus libre dans l’académie des ressentis. Ça et l’école des sauciers, c’est là qu’on va quand on gradue de l’école de la vie pis qu’on veut pas se trouver une job de coach de coach tout de suite.


Le brave Docteur Provost, conchié par des confrères jaloux, par des pontes, des sommités a été suspendu pendant deux mois de sa job. Imaginez vous? Depuis 2001 qu’il est à l’Université Laval et là, pour avoir osé nous dire les vraies affaires, il est suspendu sans solde. Peut-être que le deepsteak arrivera à le censurer après 21 ans de professorat pour ne pas qu’il célèbre ses 22 ans d’expérience et la clairsentience qui vient avec ce chiffre hautement symbolique…


Là-dessus, un syndicat plus préoccupé à se faire l’avocat du yôble qu’a représenter les intérêts de la profession qu’il représente sort de son sommeil et nous fait savoir que la censure, c’est quand même moche à l’université. Mes très chères sœurs, mes très chers frères; le Grand Soir c’est pas pour demain matin…


Bien sûr, à la Chasse aux Sauciers, les défenseurs de toutes les libââârtés veulent participer à la curée. Ici, Professeurs Claude Simmard et Dennis Jeffrey se sont senti le besoin d’exprimer leurs ressentis sur la question à la tribune du tout aussi citoyen que bienveillant et objectif « Libre Media ».


Quand le premier aime à tartiner son islamophobie sur des torchons rétrogrades comme Vigile Québec ou discernement.net, le deuxième semble plus modéré. Il avait participé à un webinaire de l’Université Laval sur la désinformation. On l’avait même invité au Tour d’Y voir…

Avec la plus grande décontraction, les auteurs félicitent le Pr. Provost de dire sur les réseaux sociaux qu’il faut analyser les chiffres de l’INSPQ avec des règles de trois et de l’ouverture d’esprit, et que c’était du programme du secondaire. Dès lors on n’est pas surpris qu’un autre intervenant de Libre Media est le que-trop-docteur, Idriss Aberkane, PhD, PhD, PhD.


Le gros bon sens s’en fait placer une petite vite lorsque les auteurs vantent l’expertise de Provost dans le domaine de l’ARN et poussent leur luck jusqu’à suggérer que l’UL pourrait demander pardon…. Je ne vous referais pas le « Jason Selected » de la semaine dernière, vous pourrez le voir sur YouTube. Ici, les propos de Simard et Jeffrey reviennent à nous expliquer qu’un agriculteur qui fait pousser des céréales est aussi apte à vous souler que votre microbrasserie favorite, juste parce que les deux touchent de près ou de loin au concept de malt…


En plus de ces défenseurs des vérités académiques, on a eu une démonstration du Vrai droit offert par un juge à un jeune homme aisé à pouvoir disposer impunément du corps d’une femme sans souci quant à son consentement, le déménagement de M. Blanchette qui est parti trouver d’autres voisins à qui transmettre la bonne parole, Jah Pole qui sait que nos vraies origines sont divines et pas issues de l’évolution. MAL qui révèle la vérité sur l’énergie libre. La célébration des vraies racines du Québec avec nos amis les Gaulois, bref.


Prends ton peptobismol biodynamique parce que les vérités vont s’écouler pis toi, t’es dans la splash zone.



Éditorial de Tommy


On l’entend tellement souvent ces temps-ci. C’est normal, quand on escalade une surface autant escarpée que 2 années de bullshit anti-science/pro-covid, toute aspérité est importante. Quand on a construit son réseau d’information, et que tout le reste c’est des menteries, quand on a magasiné ses sources de faits et que le reste c’est de la manipulation, on se retrouve rapidement à, paradoxalement, devenir hautement manipulable.


Là, y’a une portion de plus en plus grande de nos concitoyens qui se radicalisent contre les institutions; toutes les institutions. Dès que quelqu’un est éduqué ou tient un poste au public, cette personne devient un pantin dépourvu de bienveillance.


Peut-être est-ce la pandémie de - entre guillemets - passée qui fait que plusieures personnes désinformées et prosélytes sont rendues solitaires au point de n’avoir rien d’autre à faire que de répandre de la haine déresponsabilisée? Peut-être les gourous ont tellement bien fait le noeud sur les consciences des gens qui les écoutent que ces ouailles sont rendues immunisées aux faits?


Je l’ai mentionné cette semaine sur Twitter, mais d’être immunisé aux faits est la meilleure manière de jouer le jeu des gens qui veulent que le cash se centralise.


Vraiment, la démagogie vit des heures magiques. Elle n’a jamais eu l’Internet pour se manifester… L’armée va sauver la démocratie!


J’ai discuté avec un fan du Sauceferatu Eric Duhaime. Parait que la CAQ c’est full woke à gauche et que seul le Parti Conspirationniste du Québec est réellement à droite. Une madame m’a traité de tous les noms parce que je lui ai demandé pourquoi elle était en criss après une étude qui disait que le changement d’heure avait des répercussions sur la santé des gens…


Je suis d’un naturel optimiste, mais je dois avouer que ces temps-ci c’est difficile d’imaginer comment peut bien évoluer une humanité gérée par des opinions supportées par rien rendues anonymement sur des réseaux sociaux de plus en plus radicalisés, dans un contexte de réchauffement climatique inévitable.


La seule tentative de réponse que j’ai réside dans le médium. Je l’ai vécu, plusieurs personnes l’ont vécu… Il manque tellement d’humains aux commandes de ce bolide que sont les réseaux sociaux qui ont transformé tout le monde en expert dans toute, tant que le ressenti et l’intention sont legit.


On rit pas de plus en plus durant les Mercronspi vu que je monte le show avec ce que la complosphère offre à mes généreux pushers.

On ne rira pas de plus en plus, ce dont on est témoins est grave, de plus en plus grave et ça va s’accélérer selon moi, à moins qu’on agisse sur les réseaux sociaux et qu’on éduque la relève.


Jean-Jacques demandait à sa gang de terrasser les politiciens et journalistes et on est tellement en dictature qu’il pouvait dire ça sans aucune répercussion négative.


Les vérités arrêtent pas de sortir, peut-être, le problème c’est que la vérité est aussi un mot qui n’aura jamais autant voulu dire le contraire de sa définition, et au delà de ça, une vérité qui sort est moins importante qu’une vérité consensuelle, comprise et assumée par le plus grand nombre d’humain possible...


‘Let me offer you some alternative facts’ qu’elle a dit, la madame Conway, pour de l’argent, enlevant pour longtemps le sens au mot ‘fait’.


Toutes les opinions ne se valent pas et peu importe la puissance du ressenti qui est derrière une opinion, une opinion n’est pas une vérité, ni même une vérité personnelle.



=============================================


Ce soir au menu, c’était le 3e volet du convoi de la #libertay à Tawa en fin de semaine, J’ai pas mal de Romana Didulo, vu que c’était l’ancienne fête du Canada ce 1er juillet. Notez que Romana a décidé que la fête du Canada était maintenant le 3 février. On va se le dire, y’a du Duhaime, et ça va aller en crescendo. On a apprit quel était le slogan du parti cette semaine et, surprise, ça venait sur un char qui ressemble assez à un Suburban pour que je le mette dans ma phrase. Ça continue de brasser aux States, c’en est plutôt triste, eux qui fêtaient leur fête nationale ce lundi 4 juillet. C’était aussi le Festival des Gaulois 2.0 et même si ma position est radicalement différente à ce que c’était lors de la première édition, les Farfadaas nous ont pondu quelques bijoux impossibles à ignorer pour des navigateurs de sauce tels que nous. J’ai encore une fois trop de stock autour de ces 4 dossiers principaux, notamment, pour finir le show, un long montage Helga d’Anal information qui va tous nous éduquer en matière d’avortement et, à ma connaissance, le premier long live de Pierre Dion, post live de sortie de prison.


0 vue0 commentaire