top of page
  • Photo du rédacteurTommy Gaudet

Mercronspi 143 - SOWOKEFEU, 2023-06-28 - COMPENDIUM




=============================================

COMPENDIUM de la semaine


Mercronspi 143 - SOWOKEFEU, 2023-06-28, COMPENDIUM


Merci à… Co-pilote de Suburban : Mathieu Boudrea Bannière Mercronspi: Martin Gaudet Bannière Addendum: Rémi ‘Cosmos Jester’ Perron Collaborateurs Addendum: Jonathan Blais

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-

Mercronspi 143 -, MISES EN BOUCHES, 2023-06-28

Mercronspi 143 - Editorial Regrets avec Mathieu Boudreau, 2023-06-28

Mercronspi 143, Addendum - Jonathan Blais, Alexis et plus, 2023-06-29

Mercronspi 143, Addendum - Jonathan Blais, sur le concept de ‘genre’ 1, 2023-06-29


Compendium avec l'éditorial écrit, la bibliographie et tous liens de la semaine:



-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=- Le Mercronspi c’est une étude de l’évolution de la complosphère locale et internationale. LE BUT N’EST PAS DE RIRE, MAIS ÇA ARRIVE QU’ON RIT. Chaque mercredi à 19h, live sur www.twitch.tv/douteuxtv1 ou en archives pour les patrons du Crachoir ou de Douteux.org (https://www.patreon.com/douteux_org OU https://www.patreon.com/crachoir ) #rigueur #mercronspi #realitay


Archives du Mercronspi et de Douteux copyrightées…: https://odysee.com/@Douteux:0

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-

Tous les liens affiliés à l’organisme Douteux.org: https://linktr.ee/douteuxorg


=============================================

Liens de la semaine


Merci de considérer un don à cet organisme: https://nwac.ca/donate


Pour aider l’Ukraine contre la connerie: = Dons: https://u24.gov.ua





Site super weird à ouvrir au début du show: https://www.lavraiejustice.com/








=============================================

Éditorial hebdomadaire de Tommy


Faut pas se promener longtemps sur Twitter pour constater que la liberté et le libre-arbitre et le laisser-aller et de l’autonomie il peut y en avoir trop, pîs que quand y’en a trop, ça augmente le potentiel de radicalisation.


Mon père m’a déjà dit ‘La vraie liberté c’est de jamais avoir de regrets.’ C’est une phrase qui me fait très souvent réfléchir. Les regrets, c’est quand on a fait quelque chose, qu’on a posé une action, quand on a dit quelque chose, et qu’une petite voix en dedans de nous nous fait savoir qu’on n’aurait pas dû.


La déradicalisation. Je n’en suis pas un expert, mais je reconnais son indispensabilité si l’humanité veut franchir sans gros heurt les 100 prochaines années. Probablement que la déradicalisation passe par un titillage des regrets, qu’en sais-je. Je suis expert de la complosphère québécoise, je ne suis pas du tout expert en déradicalisation. Ce que je fais dans mes shows de politique, c’est d’exposer des décisions de gens qui auraient peut-être eu avantage à être un peu moins libres, à crouler sous moins de conforts, à être mieux encadrés…


La pandémie va m’en avoir appris des affaires. Je suis né pendant la guerre froide, 1978. Tout était brun. Le linge, les murs, les chars, les planchers, les buildings, le paysage, TOUTE! En 1978, ça faisait pas longtemps que tous les humains naissaient dans un contexte de fin du monde; c’est weird que la première des formes que ce concept a pris ait été les bombes nucléaires, c’est dire combien la technologie a évoluée rapidement, pis c’est aussi un aspect de la réflexion qui me dit que faut être critique envers les gouvernements. LES gouvernements. Toute, pas juste le nôtre. Parce que si trop de liberté peut transformer un humain équilibré en incel hargneux sur Twitter, la dernière guerre menée par la Russie sur l’Ukraine me démontre qu’un gouvernement laissé trop libre peut développer des bombes nucléaires, puis je ne sais vraiment trop quoi.


Les scandales pleuvent sur la CAQ, la polarisation sur les RS permet à des gens de devenir chialeurs professionnels, je pensais pas que l’ère post-pandémie serait autant aux prises avec la connerie, comme si le covid avait ouvert une valve que personne ne pourra jamais refermer…


Je prends pour la police dans des manifs, il peut y avoir trop de liberté, trop d’absence de regrets, Richard Martineau n’a jamais cessé d’être un torchon humain et je sais pas trop comment finir ce texte, sinon qu’en remerciant toutes les personnes impliquées et investies dans la défense de la civilisation contre le ressac incessant des menteries intéressées de gourous nocifs.


=============================================

Au menu cette semaine…


Une visite au Titanic a mal tournée, Logo a volé la St-Jean, la SOPFEU est woke, Amelie nous offre ses plus longs bloopers à ce jour, Mel Goyer est tellement généreuse, on découvre la cagnotte glaciaire avec le poulin hagard de Sam Grenier, Jeff Filion poursuit sa chute vers les abymes de la pertinence, on découvre l’agriculture énergétique, beaucoup de chemtrails, vu que tsé, feux, ce qui nous mène au plus conséquent dossier sur les feux de forêt ever, les narratifs bingo ayant évolués, d’autres lanceurs d’alertes s’étant impliqués…


Puis, en ciné-conspi, une très navrante nouvelle alors que Tristan Bavaria est de retour avec un live de 50 minutes que je pouvais pas écouter sans vous.


En tout, 356 fichiers.


14 vues0 commentaire
bottom of page