top of page
  • Photo du rédacteurTommy Gaudet

Mercronspi 126 - Saucetalgie, COMPENDIUM, 2023-03-01

Dernière mise à jour : 3 mars 2023



Tous les liens de la semaine:

Mercronspi 126 -, MISES EN BOUCHES, 2023-03-01

Mercronspi 126 - Editorial Chemin Roxham avec Martin Gaudet, 2023-03-01

Mercronspi 126, Addendum - Dominique Baril-Tremblay, Alexis et plus, 2023-03-02

Mercronspi 126, Addendum - Arnaconomix 2, les MLMs, 2023-03-02

YouTube: https://youtu.be/XDSgb8QvRo0 Mercronspi 126, Addendum - Tommy subit la récapitulation débile de 2020 d’Alexis, 2023-03-02




Merci de considérer un don à cet organisme: https://nwac.ca/donate


Pour aider l’Ukraine contre la connerie: = Dons: https://www.facebook.com/ukrcancongress OU https://u24.gov.ua






Faire attention dans les escaliers: https://www.facebook.com/moisdemarche






=============================================


Je n’ai jamais autant sentie la pandémie du passé autant que cette semaine. Tous les démagogues suintant l'arrivisme populaire sont retournés aux sujets usuels en chignant sur le chemin Roxham et en allant même jusqu’à s’y déplacer pour transformer en clics et en show de la vraie de vraie misère humaine.


Selon un article de Radio-Canada, près de 35 000 personnes sont passées par ce chemin entre janvier et novembre 2022. Ces personnes sont des demandeurs et demandeuses d’asile, des gens qui n’ont pas beaucoup d'autres solutions que de tenter de trouver un endroit conciliant pour y reconstruire leur vie.


Un peu comme quand on jasait covid, ça nous ramène à un principe que j’ai appris à la Loonyversity et qui réfère totalement à ce qu’on vit avec ça.

Le systémisme que ça s’appelle. On fait partie d’un système, toutes les parties du système sont responsables du bon déroulement des opérations du système, certaines parties plus que d'autres.


Penser que de bloquer le chemin va diminuer la souffrance humaine c’est de se déresponsabiliser et d’abandonner la gestion du système à autrui.


Personnellement, et contrairement à plusieurs ti-clins atteint de citoyennisme aigue qu’on va écouter ce soir, je ne prétends pas être un expert en immigration, mais je suis un grand fan de la responsabilisation.


Je ne sais trop comment finir mon éditorial sinon qu’en insistant sur le fait que notre confort canadien n’est pas une bulle isolée du reste du monde. D’avoir un char à soi, de l’eau potable dans plusieurs champlures, le pouvoir de prendre une douche chaude quand on veut, de manger pas mal ce qu’on veut quand on veut, toutes ces habitudes qu’on prend pour acquis, bin ça fait parti du système.


Pis le système fait que y’a eu 35 000 humains plus proche du fond du baril que du top qui ont considérés comme plan de match de venir chercher asile au Canada, pis le fait qu’on goale ça inclusif, qu’on les accueille, il ne faut jamais que ce soit vu comme une faiblesse de notre part.

=============================================


On débute avec l’usuel segment sur Martin Geoffroy avant d’y aller dans le local, avec trop de André, de Roshdy, de Duhaime. On a aussi du nouveau dans le dossier de la mort maintenant confirmée de Yan Beauchamp, on va rapidement revenir sur le sujet avant de ne plus jamais - j’espère - en parler. Du Alexis, du Libre-Media, on est toujours à la recherche de Laurie Smith et de Gab Thibert; j’ai potentiellement trouvé un indice à propos de Laurie Smith… De grosses nouvelles du côté d’Amalega, de grosses révélations dans le Anal-Verse, et notre rétrospective usuelle des conneries de Radio X. Au niveau national, Julie Black a brassé des évidences cette semaine, et Christianne Anderson a recnontré les A-Listers de notre beau et grand projet ferroviaire de pays, un peu de convoi, beaucoup de news de Diduland, on jase ensuite chemtrails et adrénochrome, on découvre une nouvelle connerie nommée Iridologie, un gros bloc Orgolife, un peu de crypto et d’Elon Musk avant d’aller aux States. Jason prend pause demain, donc j’ai mit un peu plus de nouvelles d’Ukraine ce soir, un bloc LMM alors que le Shit-In de Québec se termine dans un mélange d'indifférence et de pathétisme, et on termine avec du Nora Caron et Patrick Provost au Point Show pour continuer sa tournée des bas fonds.


En tout, 304 fichiers à, n’en déplaise à un expert en particulier, étudier tous ensemble.


55 vues0 commentaire
bottom of page