top of page
  • Photo du rédacteurTommy Gaudet

Mercronspi 123 - Editorial Martin Geoffroy avec Frank Paquette, 2023-02-08



Liens de la semaine:





NFA (NRA du Canada) : https://nfa.ca/









=============================================


Dans l’exemple ici, c’est le code moral de Ménage du Dimanche qui est critiqué, mais je le prends personnellement et répond de mon angle à moi, que je crois très près de celui de mes colocs, amis et collègues Frank et Martin.


En résumé, toutes les personnes qui écrivent des affaires, en public, avec lesquelles on n’est pas d’accord on ne peut les obstiner. On ne peut pas répondre aux affirmations de qui que ce soit parce qu’il existe un potentiel que la personne soit malade. Dans le monde de Martin Geoffroy, au sein duquel moi et Martin et Frank sommes des figures de l’extrême-gauche radicale, personne ne peut obstiner personne EN PUBLIC.


On va nuancer le fait important que de SOUPÇONNER que quelqu’un a des problèmes psychologiques et de DIAGNOSTIQUER quelqu’un comme souffrant d’une maladie psychologique c’est VRAIMENT PAS LA MÊME AFFAIRE, et que même moi, en tant que radical gauchiste, j’ai le DROIT d’avoir des soupçons quant à si telle ou telle personne souffre d’une condition médicale ou autre. J’agis ensuite en mon âme et conscience.

Quand on soupçonne que quelqu’un délire, le délire étant un symptôme, et donc que cette personne ne va pas bien, personne n’affirme que cette personne souffre d’un trouble diagnosticable, même que personne n’affirme que cette personne ne va pas bien.

Ensuite, déterminer si le délire est de la schizophrénie, une psychose toxique ou tout autre état c'est ÇA le diagnostic, action que personne chez Douteux ou Ménage du Dimanche n’a jamais prétendu faire, ni même avoir les compétences de faire.


Je ne diagnostique personne et n’ai jamais diagnostiqué personne, et quand quelqu’un me rapporte que telle ou telle personne a été diagnostiquée, je ne réagis pas en faisant une enquête, j’offre ma pleine collaboration et j’arrête ensuite de traiter de cette personne. L’exemple que t’as toi même choisi de partager pour faire du clic démontre d’ailleurs que Frank et Martin font exactement pareil.


Pourquoi je dis que ce partage c’est pour faire du clic en ligne?

Parce que c’est certainement pas pour discuter que t’as décidé de partager cet extrait du livre de David Morin et Marie-Eve Carignan, vu que dès que quelqu’un t’obstine, tu le bloque et que toutes les personnes qui auraient pu te répondre autre chose que ‘je suis absolument d’accord’ sont bloquées. J’ajouterais que dernièrement, quand t’as partagé des patentes de janvier 2022 qui sont résultats de manigances d’une page pas capable de faire la différence entre anticonspirationnisMe et anticonspirationnisTe, c’était pour créer des liens d’amitié pis du débat public? Non Martin, t’as eu 2 likes en 24 heures sur ton post en haut. T’as super mal joué tes cartes et ça n’arrête pas, y’a encore un expert en films de chiens qui est en train de te faire la morale en public.


D’ailleurs, on va tomber dans l’extrapolation et faire vivre le monde que semble nous proposer Martin Geoffroy. Geoffrandia qu’on va l’appeler, un monde dans lequel personne, sauf les experts, sont habilités à répondre à des affirmations publiques faites en public. Dans Geoffrandia, ce seraient les experts qui pourraient répondre aux propos extrêmes et radicaux ou qui auraient la capacité de déterminer qui serait habilité à décider à quelle affirmation publique qui a le droit de répondre. Ça sent fort l’appel à l’autorité! Tous les autres humains auraient obligation d’ignorer tout ce qui sortirait ne serait-ce qu’un peu du centre et, à force du temps, personne ne répondrait à personne, vu que l’axe ‘gauche - centre - droite’ est de quoi de plutôt subjectif que certains comprennent tout croche, notamment un certain expert qui en est parvenu à me classer comme radical d’extrême gauche…


Pendant ce temps, sur Terre, Frank, et par extension moi, avons tout à fait le droit de répondre en public à une opinion politique partagée en public dans le cadre d’une émission d’affaires publiques.


Encore une fois, Martin Geoffroy, grand chercheur et fan invétéré de Martin Geoffroy, aurait été mieux de rester dans sa chambre à échos depuis laquelle il a bloqué toutes personnes qui auraient pu lui faire comprendre que personne dans la gang de Ménage du Dimanche ni de Douteux ne prétends faire de diagnostique, nous ne sommes que transparents avec notre ligne éditoriale tout en y reconnaissant des limites et des failles qui nous mènent à nous excuser et à changer d’avis din fois, NOUS.


Donc, pour faire du clic et sans réel désir d’échanger avec des gens ayant les mêmes champs d’intérêt que lui, Martin Geoffroy nous reproche, faussement et en public, de faire des diagnostiques, chose que jamais on n’a fait.


Faque, encore une fois, l’expert a pas rapport et pour t’aider à poursuivre la consolidation de ton expertise, je te propose ce lien: https://climbtheladder.com/clown-skills/


=============================================

Au menu ce soir, on va jaser carnaval de Québec, température, Hydro-Québec, Patrick Provost, Duhaime, c’est le grand retour de Diesse Ghis, on jase insecte dans la bouffe, Jo l’indigo un peu, Alexis, Amalega, Pierre Dion, un petit bloc de Nadia Ciocce qui retangue vers l’anal, on va d’ailleurs avoir un solide dossier demain, gracieuseté Helga. Du Radio ConspiX, des news de Romana Didulo, de l’Orgolife, des chemtrails, Irene Grosjean never dead, des conneries américaines, notamment aux oscars et un ballon dans les airs, le tremblement de terre en Turquie est-il artificiel?

Et pour terminer, j’ai 20 minutes de Nora Caron et 30 minutes de Tristan Bavaria, qui semble être retourné sur Facebook depuis un temps… Ça veut dire que son application d’Hampton’s Analysis a pas levée? On verra…


64 vues0 commentaire

Comentários


bottom of page