• nathanomorin

La Planète Sauvage


Le premier long métrage de René Laloux. À partir d’un roman des 50ies, Laloux a réussis ce petit tour de force d’animation indie juste trop planante. Ça raconte les aventures d’un Oms, qu’on devine un ‘humain’ qui est adopté en tant qu’animaux de compagnie par une habitante générique d’une civilisation de géants bleus.

Les humains deviennent rapidement comme des rats envahissants la civilisation d’être géants. Y’a du concept psychédélique au pied carré en esti. Parait que le Rolling Stones considère ce film le 36e meilleur long métrage d’animation de tous les temps. C’est fuckin’ excellent, mais selon moi c’est le moins bon des trois longs de Laloux.


Plus 7,99

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout