• Tommy Gaudet

Comorbidité est un mot relativement nouveau

Comorbidité est un mot relativement nouveau qui vient d’apparaitre dans notre vocabulaire collectif. Il est surtout utilisé dans des phrases de type ‘Le virus est pas si dangereux vu que seulement les gens avec des comorbidités en meurent.' ou ‘Legault est en train de nous voler Noel pour une maladie qui n’est fatale que pour les gens avec des comorbidités.’ ou encore ‘97% des gens qui en sont morts avaient une comorbidité.’

Perso, je n’ai souvenir d’avoir croisé ce mot avant et, malgré que ça semble pas mal ‘auto-expliqué’, j’ai entrepris une très scientifique recherche en ligne, question de relativiser tout ça. Eh bien surprise, la définition est pas mal large, dans le sens que ça inclue beaucoup de choses. ‘Parmi les cas confirmés de la COVID-19 de février à juillet 2020, près de 55 % avaient au moins une condition médicale préexistante, alors que ce pourcentage est de 40 % dans la population générale.’ (https://www.inspq.qc.ca/publications/3082-impact-comorbidites-risque-deces-covid19?fbclid=IwAR1VylDZRL1EeMeF6cE374chnYd-nZ_0xzX-zwQp5GJyxd84UledMrvt5uI)

Donc 40% des gens ont une comorbidité. Pis la liste que j'ai trouvé compte des choses comme ‘Abus d’alcool’ et ‘Abus de Drogue’, ça va vite quand on réalise que ‘comorbidité’ réfère également à des comportements.

Il faudrait donc s’enlever de la tête que la majorité des gens qui meurent de la covid seraient morts anyway bientôt. Parce que, deuxièmement, c’est pas mal petit comme manière de voir les choses et que, premièrement, c’est faux.

Dossier plus en longueur dans lequel j’ai trouvé le tableau:


4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

© 2020 h2owebmedia.com