top of page
  • Photo du rédacteurTommy Gaudet

Réponse posée à Annie-Eve Collin, avec Sébastien Bilodeau



Version clip: Mercronspi 154, Addendum - Sébastien Bilodeau répond posément à Annie-Eve Collin, 2023-09-14


====================================================


Tout ça a débuté début aout. J’ai diffusé en addendum un montage Helga mettant en vedette Annie-Eve Collin, enseignante en philosophie disons, très vocale sur la question de l’identité trans.

Mercronspi 150, extrait - Annie-Eve Collin est une TERF, 2023-08-17


J’ai eu des conclusions dans ce clip qui auront hérissées les oreilles de la dame et de son crew, ce qui l’a menée à m’inviter à discuter. Elle n’a jamais mentionné ‘débattre’. Elle voulait m’expliquer le paradoxe de la tolérance et répondre à la question de mon collègue en addendum, un peu prisonnier de la situation, à savoir: comment les femmes trans peuvent-elles être une menace pour elle. Pour en savoir plus sur ces conclusions, consulter cet éditorial le 23 aout dernier (Mercronspi 151 - Editorial Beef en ligne avec Jean-François et Mélanie, 2023-08-23 https://youtu.be/EkQiAo95tyk)


J’ai refusé l’invitation à me faire expliquer le paradoxe de la tolérance et à discuter de la question trans surtout parce que je n’avais pas à rajouter du bruit dans cette cacophonie. Je reproche d’ailleurs à Annie-Eve de participer à cette cacophonie en transformant ses opinions en faits; j’irai pas faire pareil.


Petite note personnelle, je suis très heureux que Drainville ait aujourd’hui annoncé une espèce de colloque scientifique plutôt qu’un débat public sur la question des personnes trans et de leur inclusion à LEUR société.


En sommes: je ne suis pas trans, je ne suis pas un expert, j’avais rien à aller débattre sinon que de tenter de faire comprendre à Annie-Eve qu’elle devrait écouter des experts du domaine ou des personnes ayant eu à assumer de vivre ce qu’elle leur refuse de vivre.


Plusieurs personnes m’ont traité d’hypocrite ou de pas de couilles. Faut ce qui faut! Mais le but de tout ça c’est pas que moi j’aille l’air fou ou que Annie-Eve est l’air nounoune; le but c’est que le débat de société soit basé sur des faits pis de la science.


Je le dis souvent: ma plus grande qualité c’est d’être bien entouré. J’ai donc fait appel à mes connaissances et Sébastien Bilodeau a manifesté son envie d’embarquer dans cette discussion pour des raisons que je vais le laisser développer. On s’est mis d’accord d’une manière de faire, et nous y voici.


On va donc écouter l’entrevue enregistrée il y a quelques semaines entre Samuel Rasmussen et Annie-Eve Collin.



Comme Annie-Eve et son public ont mentionné que c’était cacophonique quand on parlait par dessus et pour maximiser le passage du message, on va rester sobres et polis, peser pause à des moments choisis par notre invité et répondre aux propos de madame.


Prière de rester civil dans les commentaires et de laisser à chaque être humain de la latitude pour digérer le fait que la transidentité existe et que l’intersexualité ça n’est pas une invention de la gauche radicale.


Une très solide bibliographie sera également mise à disposition dans la description du clip.


Merci de votre attention.


==============================================

Précision utile.




==============================================


BIBLIOGRAPHIE ADDENDUM – 14 septembre 2023


FORMATIONS GRATUITES SUR LES RÉALITÉS DES PERSONNES TRANS AFIN DE DÉVELOPPER DAVANTAGE D’EMPATHIE À LEUR ÉGARD :


Nous suggérons fortement à Annie-Ève Collin d’écouter ces deux formations gratuites qui illustrent les enjeux vécus par les personnes trans de l’intérieur. La deuxième formation s’adresse davantage aux intervenantes et intervenants, mais elle est aussi utile pour développer des interactions plus positives et constructives avec la communauté trans et non binaire.


Elle pourrait être agréablement surprise par le côté concret des deux formations :




BIBLIOGRAPHIE COMPLÉMENTAIRE POUR EN SAVOIR PLUS


Baril, A. (2007). De la construction du genre à la construction du « sexe » : les thèses féministes postmodernes dans l’œuvre de Judith Butler, Les féminismes, 20 (2).


de Beauvoir, S. (1949). Le deuxième sexe, les faits et les mythes, tome I. Paris, France : Gallimard


de Beauvoir, S. (1949). Le deuxième sexe, l’expérience vécue II.Paris, France : Gallimard


Blais, M. , Fortin-Pellerin, L., Lampron, È.-M. et Pagé, G. (2007). Pour éviter de se noyer dans

la (troisième) vague : réflexions sur l’histoire et l’actualité du féminisme radical. Recherches

féministes, 20(2), 141-162.


Bouré, J-S. (2017). TRANSition. Évolution du mouvement trans et de ses revendications.

Candiac, QC : Marcel Broquet - La Nouvelle Édition


Butler, J. (2005). Trouble dans le genre, pour un féminisme de la subversion. Paris, France : La

Découverte.


Chetcuti, N. (2009). De « On ne naît pas femme » à « On n’est pas femme ». De Simone de

Beauvoir à Monique Wittig, Genre, sexualité & société. Printemps 2009.


Cossette, L. (2013). La différenciation psychologique des sexes. Dans L. Cossette (2013) (dir). Cerveau, hormones et sexe, des différences en question (p.27-45). Montréal, QC : Les Éditions Remue-Ménage.


Cossette, L. (2013). Cerveau, hormones et sexe, des différences en question. Montréal, QC :

Remue-Ménage.


Côté, I., Bouchard, G. Charlebois, J. (2016). De l'intervention à l'action : nouvelles avenues d'inclusion des communautés LGBTQI. Nouvelles pratiques sociales. 28(1), 66-86


Dorais, M. et Breton, S. (2019). Nouvelle éloge de la diversité sexuelle. Montréal: VLB Éditeur.

Fadoul, M. et Baril, Alexandre (2021). Travail social et interventions transaffirmatives auprès des jeunes. Dans A. Pullen Sansfaçon et D. Medico (dir.), Jeunes trans et non binaires. De l’accompagnement à l’affirmation (p. 159-176). Québec, QC : Les Presses de l’Université Laval.


Gouvernement du Québec (2022). Trousse sur la violence conjugale - De quoi parle-t-on?



Macé, E. (2010). Ce que les normes de genre font aux corps /ce que les corps trans font aux normes de genre. Presses Universitaires de France, sociologie, 2010/04, 1, 497-515


Meyer, E. et Pullen Sansfaçon, A. (éd.) (2014). Supporting Transgender and Gender Creative Youth: Schools, Families, and Communities in Action. New-York, NY : Peter Lang Inc.


Pullen Sansfaçon, A. et coll. (2013). Garçons princesses, filles transgenres, jeunes altersexuels.

Projet de recherche en action sociale. Éduquer son enfant créatif sur le plan du genre dans la

société d’aujourd’hui. Montréal, QC : École de travail social


Seager, J. (2019). L’Atlas des femmes, Paris, France : Robert Laffont


Vidal, C. (2012). Cerveau, sexe et préjugés. Dans L. Cossette (dir), Cerveau, hormones et sexe : des différences en question Montréal : Les Éditions du remue-ménage. 11-28.


Wittig, M. (1980). On ne naît pas femme. Questions féministes, 8, 75-84.


Wittig, M. (1980). La pensée straight, Questions Féministes, 7, 45-53


Erving Goffman, Claude Zaidman (sous la dir) et Hervé Maury (trad), L'Arrangement entre des sexes, La Dispute, 2002, 115 p.


Monique Wittig, La Pensée straight, Balland, coll. « Modernes », 2001, 157 p.


Marc Angenot, La Parole pamphlétaire. Contribution à la typologie des discours modernes, Paris, Payot, 1982, 425 p.


Karen Stenner, The Authoritarian Dynamic, New Jersey, Cambridge University Press, 2005, 392 p.


Sous la direction de Denise Medico et Annie Pullen Sansfaçon, Jeunes trans et non-binaires : De l’accompagnement à l’affirmation, Montréal, Éditions du Remue-Ménages, 2021, 384 p.



467 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page