• Tommy Gaudet

Mercronspi 89, extrait - Editorial guerre des croûtes avec Guiz, 2022-06-15

Version avec clip: https://youtu.be/Uv17A_Ud8uE



Liens de la semaine:


Pivot, désinformation climatique: https://pivot.quebec/2022/06/10/des-influenceurs-canadiens-au-coeur-de-lobstruction-a-laction-climatique/


Radio-Canada Québec Fier: https://ici.radio-canada.ca/recit-numerique/4207/quebec-fier-parti-conservateur-eric-duhaime


AI et conscience: https://comicbook.com/irl/news/google-employee-blake-lemoine-suspended-claiming-company-technology-sentient-has-soul/

Entrevue avec l’AI: https://cajundiscordian.medium.com/is-lamda-sentient-an-interview-ea64d916d917


Oliver Stone à Québec: https://www.lapresse.ca/actualites/chroniques/2022-06-15/tapis-rouge-pour-un-apologiste-de-poutine.php





C’est pas la première fois que j’en parle, mais si y’a un journaliste, politicien ou un contact YouTube ou Facebook qui entend ce que je dis, je crois que c’est primordial d’agir.


Anal Information se prétend journaliste. C’est une madame qui habite un demi-sous-sol à Blainville et qui traduit via Google Translate des articles tirés du Gateway Pundit, de Breitbart pis de Before it’s News, soit de la bullshit alt-right. Elle plait surtout avec les boomers de France et, bin franchement, paye son loyer à spinner des menteries avérées.


Là où elle est particulièrement nocive, c’est qu’en même temps qu’elle chiale sur la censure qui affecte son Dlanod Pmurt à elle, qu’elle appelle Capitaine, vu qu’elle va jusqu’à se censurer elle-même, Anal et son sous-fifre de mari nommé Zanistos usent de censure envers toutes les personnes qui tentent de réagir à son propos politique.


Je considère que les gestes et actions du clan d’Anal sont du plus pleutre et couard des accabits. Je considère que la manière de faire d’Anal et de son clan est celle des tyrans et des despotes, et, encore pire, je crois que les réseaux sociaux sont en train d’aider de manière évidente le développement de la bullshit et de la chambre à échos d’Anal.


Pourquoi serait-elle immunisée à la critique parce qu’elle n’a aucun courage? Pourquoi sa bullshit est protégée par les plate-formes locales? Sérieux, faut agir là!


Si elle veut jouer avec les grands, elle doit également respecter que ses idées tout croches soient adressées par le collectif.


Je le répète: nous avons le devoir, en démocratie, de répondre à tout discours politique et Anal a choisit son éditorial en esti: des menteries démagogiques pour plaire aux boomers en France.


#AnalSuce


-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-


Sinon, on y est pas mal.


Il ne reste aucun ‘gros’ événement à venir, le Live de la Liberté était puant à souhait, les nouvelles vedettes n’ont pas ce qui faut pour porter la résistance ailleurs que vers les vieux combats poches anti-minorités, anti-progrès et anti-différences, meilleures manières éprouvées depuis les touts débuts de la civilisation pour titiller des réactions émotives transformables en mouvements politiques.


La désintégration de l’Edinburgh de la complosphère s’accélère, on peut être heureux de voir l’idéologie bullshitaire s’effondrer de l’intérieur, en guerre des croutes, et de l’extérieur, devant les faits avérés.


Les plus néfastes tendent à l’isolement, les gourous sont à protéger leurs acquis pandémiques plus qu’en mode de recherche et développement.

Les moins gros prédateurs vont devoir faire parti de la meute d’un plus gros ou disparaitre.

Plusieurs vont entrer en conflit avec leur motivation initiale; transformer son narcissisme en combat pour la résistance est beaucoup moins facile quand on peut chialer sur rien de concret.

Il est loin le temps début 2021 que Dan Pilon envisageait fonder le Parti Complotiste…


Mais si on peut être heureux de la faillite de leur institution, je veux débuter le show de ce soir en insistant sur le fait que derrière toutes ces personnes qui ont été flouées, souvent très publiquement, par des charlatans pushers de pro-trumperies et de guérisons miracles et de promesses qu’ils n’ont aucune manière de respecter pour répondre à des peurs à plus de 90% inventées, il y a un cosme.


Toutes les débarques sur réseaux sociaux desquelles notre curiosité et leur besoin de clics nous rendent témoins impliquent un humain, et un humain ça a besoin d’autres humains pour devenir humain. Bruno l’a très bien expliqué, et j’en reviens à l’exposé de Jason sur Jean-Paul Sartre: la stupidité, c’est de poser des gestes néfastes pour tout le monde, soit-même inclus.


Plusieurs personnes se voient forcées d’accélérer le délire ou de décrocher pour rejoindre le consensus.


Et comme c’est mercredi, que je fais la morale les mercredi soirs et que je suis, semble-t-il, un des pires de l’extrême-gauche québécoise, je me permets d’insister: convaincre les gens à rejoindre le consensus et les idées nuancées, ça se fait beaucoup mieux en étant heureux et en santé. Si une #realitay s’effondre et que de l’autre côté la personne est accueillie par un mur d’insultes et de hargne, ça se peut que la croûte durcisse pis que les pulsions de Thanatos prennent une avancée, ce qui, selon moi, explique très bien ce que j’ai perçu comme un surcroît de hargne de la part des désinformés prosélytes.


Ce soir, on va regarder des gens démontrés champions en Olympiques de la Souffrance, mal à l’aise avec les nuances et difficilement capable d’admettre des torts, y aller de discours sincères et très critiques envers ce qu’iels croyaient être une nouvelle famille meilleure que leur ancienne.


On a le devoir collectif de faire vivre ce que l’humain a de plus beau à faire vivre. Les morales de cartoons c’est pas juste pour quand ça nous fait plaisir ou du bien. C’est pour quand on doit les appliquer. Même si ça nous tente pas, même si ça prend un effort, même si ils m’ont assez faites chier dans les 2 dernières années, ils récoltent ce qu’ils ont semé!

Je parle de pardon, de patience, d’humilité et d’empathie au début de chaque show. Traiter une personne croisée sur le Net de gros connard, même sur un groupe privé dans lequel elle n’est pas, ne me semble pas l’idéal pour faire vivre l’égrégore de ce que l’humain a de plus beau à faire vivre.


Aussi, au-delà de mon virtue signaling, y’a peut-être aussi une raison pour laquelle les journalistes, les vrais, usent plus souvent d’un langage neutre. C’est parce que tout est lié à la confiance. Nous sommes tous et toutes à quelques mauvais choix de dériver. Nous sommes tous au moins un peu conspirationnistes. On a tous en nous l’opportunité de dériver vers notre #realitay. On ne connait pas les motivations ou malheurs derrière ces choix objectivement mauvais. On peut relever le pied sur la pédale des émotions selon moi.


Criss que je suis extrême-gauche!


Ce soir on doit, peut-être plus que jamais étant donné que la pandémie est dans le rétroviseur à grosse majorité, faire sûr de rire du message plus que de la personne. On va être témoins de gens qui vivent leur dissonance cognitive en public, sur les réseaux sociaux, parce qu’iels n’ont plus de proches avec qui parler de ces sujets à tête reposée et qu’iels ont décidé déjà de la réponse à leur questionnement.


La marge est très floue entre ‘se réjouir de l’effondrement d’une idéologie’ et ‘se réjouir du malheur d’autrui’ et je crois qu’on peut essayer de la surfer ensemble, de manière mature, sans sentiment de vengeance et dans le but de mieux comprendre.


Parce que j’ai pas été un grand devin à vous prédire jadis cet effondrement. On le devinait tous, j’ai tout simplement, en tant que gourou, développé le lexique avec lequel on parle de ces phénomènes.


Mesdames et messieurs, c’est la Totale Guerre des Croûtes qui s’est accélérée depuis mercredi dernier et elle est sans pitié!


Et si les émotions débordent, y’a rien comme prendre une pause, d’aller faire du bénévolat dans le quartier, de prendre des cours de quelque chose...


-=-=-=-=-=-=-=-=-


Cette semaine, Zurlu vit le restant de combat de sa vie, Amalega chiale, un fond de LMM, Stephane Blais entre en guerre des croûtes en étant radié des comptables à vie, on va aussi avoir un 12 minutes très triste avec un gars qui admets en public avoir tout perdu… Très triste…

Ça brasse aux states avec la commissions spéciale sur le 6 janvier, tandis que Dlanod Pmurt fête ses 76 années. On jase guns un peu, Duhaime poursuit le pilotage du plus épais véhicule politique de ce côté du 5% d’intentions de vote. La reine fête son jubilée de platine à l’Arbre de Vie vampire, de la bouette d’Ukraine et on va revenir sur ‘’’’’’’’’’’’l’article de la journaliste citoyenne’’’’’’’’’’’’’’ Julie Lévesque à l’endroit de Brigitte Noel…


Mais les deux événements de la semaine, qui auraient pu faire un show en entier chacun. En premier, et le dossier qui va occuper un gros 50% de notre soirée, ce sont les retombées du Congrès des Ambassadeurs de la Fédélatapwète et du match de la LMM poche au Congrès de la CAQ qui auront démarré une guerre des croûtes totale qui embrase la complosphère locale en entier.

L’autre, c’est le Live de la Liberté de Sam Grenier, une pochetronerie de léchage de raies à relais dans laquelle Dominick Jasmin a brillé comme une comète nouvelle.


Pour la première fois en longtemps, je n’ai pas de Ciné-Conspi comme tel puisque tous les influenceurs ont eu leur mot à dire sur la guerre des croutes, y’a en masse de clips de ce côté!


34 vues0 commentaire