• Tommy Gaudet

Mercronspi 77, extrait - Editorial totalement subjectif de ma fête avec Carl Lafond, 2022-03-23

Version clip: https://youtu.be/ejBzbWZ4DxY



Cons’Aide: https://www.facebook.com/consaide

Info-Secte: https://www.infosecte.org/


CEDH: https://cedh.ca/

Russes qui envoient des néo-nazis en Ukraine: https://khpg.org/en/1608809502

Prof Pro-Russe: https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1871116/guerre-ukraine-poutine-michael-carley-universite-montreal-fascisme


Dans le temps je brandais ma personne pas mal à l’interne en usant de la phrase ‘Je suis un très grand manipulateur.’ Pis je le crois encore. Je suis un très grand manipulateur.

M’a expliquer un peu plus…

Idéalement, dans une relation, on vise un ‘win’; on vise que la relation nous bénéficie.

Selon moi, c’est logique, c’est humain, raisonnable, justifiable pis idéal qu’on en vienne à privilégier les relations qui sont ‘win’ de notre bord.

Ou, à l’inverse, il n’y a aucun avantage à développer une préférence pour les relations qui sont pas ‘win’.

Je comprends que mon constat puisse sembler radical, surtout par rapport à l’idée de modéré centriste zone grise agnostique que j’essaye de faire vivre ici depuis plus de 75 shows.


Le cadre relationnel est quelque chose d’assez défini. Y’a moi et l’autre.

C’est ce qui peut se passer au sein de ce cadre qui peut aller dans d’infinies directions et quand je dis qu’on doit idéalement viser des relations ‘win’ pour nous, j’implique toute.

Il y a des centaines de milliards de drazzilliards de manières qu’une relation peut être ‘win’.

Ton besoin de filiation, ton besoin de sécurité, d’argent, ton besoin de te sentir utile, ton besoin d’être fier de toi, ton besoin d’être généreuse, d’écouter, d’être écouté, mon pénis, de whatever.


Toute. Et c’est aussi plutôt sans limite de temps.

Souvent c’est même ton ressenti qui te dis de pas lâcher une relation, pour qu’éventuellement ça peut devenir un ‘win’ conséquent.


Mais là, attention, c’est une relation. Donc l’autre aussi doit viser un ‘win’.


Pis moi, dans ma conception de ‘win’, une des choses qui me rend le plus heureux dans une relation, j’adore quand l’autre est heureux, que l’autre est aussi dans le ‘win’. Faque en tant qu’animateur d’état - genre, je suis un animateur depuis que j’ai eu un premier petit frère à divertir, je suis un animateur en dedans de moi et jusque dans mes os et ma matière grise, place moi dans n’importe quel contexte pis m’a animer, créer de la vie. Faque en tant qu’animateur, il m’arrive de tenter de provoquer ou pousser les gens à sortir de leurs patterns pis à essayer de nouvelles affaires. Je sais que j’adore les motivations plus que quoi que ce soit d’autres au monde, que j'essaye de m’en entourer pis de les stimuler pis de les égayer pis d’offrir des cadres au seins desquels la motivation peut fleurir…


Faque, oui, je suis manipulateur, mais si vous écoutez bien ce que je dis, je suis en train d’essayer de vous faire comprendre que tout le monde est manipulateur.

Tout le monde vise à des relations qui leur sont profitables. Tout le monde priorise ses besoins à combler, même les personnes généreuses qui comblent leur besoin d’être généreux en utilisant les autres.


Nier ce fait sert à rien.


Il arrive en chemin que des gens perdent le contrôlent et ne vise que le ‘win’ de leur bord, se crissant de ce qui peut arriver à sa fan Caroline Lessard, tout comme il arrive que des gens en viennent à développer des dépendances envers des personnalités nocives qui leur fait miroiter du ‘win’ façon arrestations massives de démoncrates pis le retour de Dlanod Pmurt.


Ma game, ça a toujours été d’être conscient de ce fait (que tout le monde manipule tout le monde) pour l’assumer pleinement, voire trop et de manière caricaturale, question de faire sûr que je n’en perde jamais - ou le moins souvent possible - le contrôle. Une espèce de mur contre la démagogie victimite. Emmanuel m’a déjà dit de dire ‘motivateur’ à place de manipulateur. J’aurais peut-être dû…anyway il écoute pas le Mercronspi, pis y’é trop tard ;)


J’ai 44 ans aujourd’hui et je crois que ça va bien dans ce dossier là. Je suis bon manipulateur parce que je suis bien entouré de gens qui n’ont pas peur de me dire que je suis leur ami et qui n’ont pas de gêne à me dire ce que je fais de pas correct ou quoi faire pour que leur ‘win’ avec moi soit plus mieux.


Pis tsé, toute cette réflexion m'a été provoquée par une compétition qu’on a fait moi, Bone et Sylvain X-Mas lors de notre voyage en Fronce, quand on est arrivés à Nantes le 11 septembre 2001.


Comme on vivait à trois, tente et aventures, bin on a fait le jeu de celui qui peut être le plus désagréable. Après quelques heures, Sylvain a abandonné en me disant un des plus grands compliments qu’on ne m’a jamais fait. En abandonnant notre compétition il me dit, plein d’émotions: Tommy, si tu le voulais, tu pourrais être la personne la plus désagréable au monde.

Au final, je me retiens héroiquement chaque jour, parce que vous aussi vous méritez que la relation que vous avez avec moi en soit une de ‘win’ pour vous.


M’a toujours être content de jaser avec des gens sincères et motivés et un de mes plus grand plaisir de la vie est de présenter deux de mes amis pis qu’ils deviennent eux aussi des amis. Ça commence à en faire du ‘win’ quand tu rajoute du monde.

Merci à toutes les personnes qui m’ont souhaité bonne fête.


-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-


Est-ce que les complotistes gourous se recroquevillent à parler d’enfants plus parce que c’est ce qui stimule le plus les émotions et les dons paypals? Y’a une tendance claire quand on observe ce qui se trame et le like conspi est à sa plus haute valeur depuis le 13 mars 2020. Merci de rester civils.


Ce soir au Mercronspi, c’est le lancement d’une ènième platte-forme de liberté qui va nous offrir des nouvelles objectives vu qu’ils vont recevoir du financement par dons de gens qui veulent avoir une source ‘crédible’ à citer quand ils s’obstinent contre le consensus sur Facebook. On sait pas encore si ça va être une patente sua sauce, mais tsé on va commencer par ça, vous verrez. Y’a Daniel tadros qui a fait une capsule, Audrey Sanscensure parle d’enfant, Carl Choix Libre Giroux ne lâche pas du tout le morceau et Marco Desmarais prend le relais sur Martin, Mel Goyer tombe dans l’eugénisme et insulte une bonne amie qui va venir nous parler tantôt de comment ça se passe, y’a une guerre des croutes qui va se régler en live par du léchage de raie à Samuel Grenier, le convoi de l’est du pays bat son plein, celui aux states fait rire de lui, Duhaime, Steeve l’Artiss, Gloriane, démagnétisation des pneus, et Jo l’indigo qui se fait gonfler ses pneus. Pis pour finir ça, en Ciné-Conspi, y’a aussi une affaire nommé le Collectif Éducation et Droits Humains, un nouveau collectif dans l’amour qui a besoin de vos dons pour créer une platte-forme objective, qui ont fait un lancement de court métrage vendredi dernier. Un événement pour lequel plusieurs drazzilliards de gens se sont réunis dans une salle de l’UdM pour un reportage de Lux Media qui va nous expliquer l’importante mission de ce collectif de fans d’Amalega qui ont invité Jean-Jacques Crevecoeur, Carole Martel, Richard Belliveau de Réinfo-Covid (qui se sont fait flagger une 3e chaine YouTube cette semaine)... On verra bin ce que ça gadoue.


22 vues0 commentaire