• Tommy Gaudet

Mercronspi 70, extrait - Editorial Terry Fox avec Nicolas Denommée des Illuminés du Québec, 2022-02-

Version clip: https://youtu.be/KmjU17dd--s

Romana: https://www.canada1stpartyofcanada.ca/

Terry Fox: https://en.wikipedia.org/wiki/Terry_Fox

National Observer: https://www.nationalobserver.com/2022/02/01/opinion/its-not-clear-whether-ottawa-police-took-permissive-approach-trucker-protestors

Contre-Manif à Ottawa: https://www.reddit.com/r/ottawa/comments/sitv11/the_counter_protest/


La chose la plus facile au monde, c’est chialer. Pis un coup qu’on commence à chialer, c’est très difficile de revenir en arrière pis de se dépomper et relativiser nos émotions.

Durant les dernières élections fédérales, le premier à avoir fait allusion au fait totalement halluciné que nos élections n’étaient pas sécuritaires, c’était Maxime Bernier.

Mais finalement, l’équivalent Wish canadien d’un succès américain de l’année passée va être le nombre de participants à la fin de semaine de party appelée par certain ‘le convoi de la #libertay, par d’autre Woodstuck en Sauce.

Rebel News, un organe atrophié de presse du fier Canada anglais, régurgit dégoutant de Sun News, tentative floppée de Chose Péladeau de créer une chaine de brassage de marde live 24h sur 24 autrefois, a déclaré qu’il y a eu 20 000 personnes à la manif de samedi.

Theoren Fleury, ancien joueur de hockey professionnel, a déclaré à Fox News que 1.4 (arrondit à 1.5) millions de personnes étaient devant le parlement canadien mardi le 25. La camera en direct de la colline parlementaire montre personne, mais bon.

Puis Steeve l’Artiss, un des champions de la délusion imbécile en province et gourou de plus en plus manifeste d’une gang de motard en cuirette, a décrété qu’ils étaient 2.5 millions suite à une discussion avec un agent de la GRC qu’il a sûrement halluciné.

On a donc 1.5 millions de personnes, et selon les mathématiques conspies en vigueur présentement, on peut additionner les 2.5 millions de personnes hallucinées par Steeve et son contact, qui doit être une cigarette qui parle, tsé, sa mascotte de la série ‘un bon exemple de manipulation’, pour arriver au total de 4 millions de personne dans le centre-ville de Tawah, capitale nationale, pour se partager du covid frais et faire le party contre l’absence de dictature.

J’ai vu toutes les shots de drônes, j’ai lu quantité de tweets officiels. Personne de sérieux ne va en haut de 40 000 personnes, la police d’Ottawa évaluant le peak entre 8000 et 15 000 personnes. Tous les désinformés prosélytes croient 4 millions, c’est dément. Absolument démentiel et je ne suis pas capable encore à ce jour de concevoir qu’on est collectivement rendus devant cette division au sein de notre société.

Il n’y avait pas 4 millions de personne à Tawah, mais si de croire ça te fais du bien, alors tu priorise ta #realitay sur la réalité et c’est humain de faire ça, encore plus quand on est anxieux et qu’on a peur. Pis un temps de crise c’est l’idéal pour avoir peur pis être anxieux. La métaphore de l’enfant qui gueule dans le wallmart pour avoir le nouveau ninja turtle est arrivée à son paroxysme. On est rendus dans le cadre de : tout ceux qui pensent pas comme moi sont des trolls, tout ceux qui ont pas la même vision que moi sont désinformés.

Au moins, ça a ramené mon canadien préféré dans la discussion. Un gars sportif du Manitoba qui s’est fait amputer d’une jambe à l’âge de 19 ans. Il a ensuite transféré sa volonté de gagner au basketball en chaise roulante pour aider son équipe à gagner 3 titres nationaux, se méritant athlète de l’année, une partie de tout ça en subissant des traitements de chimiothérapie.

Le gars a ensuite décidé d’aider la recherche contre la maladie qui venait de changer sa vie. Il a décidé de traverser le Canada à la course pour lever du cash pour la recherche contre le cancer. Il a fait ça parce qu’il voyait un besoin, pas parce qu’il voulait des likes. Il voulait agir contre les sentiments de désespoir desquels il avait été témoins à l'hôpital.

En courant pour une vraie cause, la recherche scientifique, Terry Fox a placé un stress sur son corps qui aura raccourci son espérance de vie, mais créé un mouvement qui dure encore et qui a récolté près de 1 milliard pour la recherche sur le cancer.

On vit des moments difficiles qui demandent de la patience pis de l’empathie. Terry Fox a fêté son dernier anniversaire de 22 ans en courant pour autrui. On peut certainement s’inspirer de sa résilience de titan pis endurer nous aussi. On reste focus. Quand tu traverse le Canada, l’Ontario c’est toujours le pire boutte. On est en Ontario là. La seule chose raisonnable et empathique à faire, c’est d’endurer et d’attendre, de suivre les mesures sanitaires simples, d’écouter la science, de rester focus. On a amplement de modèles sur lesquels se rabattre pour de l’inspiration. Pour certains c’est Pat King, moi, depuis ma naissance, mon modèle de résilience pis le gars auquel je pense pour me donner du go, c’est Terry Fox.

Pis tsé, on passe tranquillement au travers de la bump causée par omicron. On peut legit interpréter que le pire est passé. C’est pas le temps que la majorité silencieuse perde patience, même si le 10% qui créé la division dans le peup’ n’a aucune intention de mettre de l’eau dans son vin de fausseté. Le convoi incarne des espoirs mal gérés d’adultes anxieux. C’est un mouvement au sein duquel des nazis se sentent confortables tellement tous les espoirs y sont bienvenus. Le convoi est une load et quart de franche bullshit canadienne. Je me suis fait tabasser et gazer plus d’une fois en 2012 quand on marchait pour l’éducation gratuite. Je ne comprends pas ce qui se passe, mais je sais que les mesures continuent à se tasser, qu’on retourne faire nos shows lives au Brouhaha le 7 mars et que comme à chaque fois, malgré qu’ils soient des fardeaux qui ralentissent tout le groupe, les prosélytes désinformés vont prendre le crédit de toutes les mesures de déconfinement. Toutes?

Toutes.

Mighty respects aux gens qui travaillent dans le système de santé et une pensée pour les résidents de Tawah qui se font imposer un shit show sans précédent.

Habituellement j’ai 150 - 200 clips et 150 photos pour un show. J’essaie de regrouper en blocs. Là, y’a eu Trump qui a fait une chiasse le 29 janvier. Même là, il a parlé du convoi. J’avais 400 clips et 300 photos à trier. Pour la première fois de la pandémie, le Canada est fer de lance des activités de la Complosphère. Et comme c’est du côté du Canada anglais et que la culture Twitter y est plus répandue, bin on va avoir un Mercronspi qui réunit un sacré paquet de fichiers pas mal pêle-mêle. Le plus long clip, c’est un speech de Steeve l’Artiss qui est allé nous faire honte à manipuler une foule de 250 000 personnes, ou 50, dépendamment à qui tu demande. On va passer la très grosse majorité des prochaines heures à explorer le plus gros shit-show de l’histoire canadienne de la pandémie.


27 vues0 commentaire