• Tommy Gaudet

Editorial Mercronspi 66 - Incompréhensible paradoxe décomplexé, 2022-01-05

Version clip: Mercronspi 66, extrait - Editorial Defund science avec Guiz, 2022-01-05


Et ça se poursuit. La désinformation est un fléau qui coûte la vie d’humains à chaque jour, et qui permet à des connards avérés de gagner en influence et en argent. Des gens qui critiquent le travail de professionnels ne sont pas capable de comprendre le fait que de se faire vacciner réduit de beaucoup les chances d’encombrer le système de santé, sans être le remède miracle qui oblitère l'ennemi. Des spécialistes de l’université YouTube croient que leur opinion vaut plus cher la livre que celle de professionnels qui nous demandent de prendre un remède à un virus qui a tué un sacré paquet d’humains depuis 2 ans.

On le sait, on étudie ça depuis plus d’une année au Mercronspi.

Pour moi, le plus fascinant c’est encore le fossé entre le médium et le message. Des gens prosélytes avec leur message anti-science ne partagent pas leur opinion désinformée via des signaux de fumée ou des pigeons voyageurs. Non, des gens qui croient que la science - ou du moins un pan en entier de la science - ne fonctionne pas, usent du summum de la science communicationnelle accessible pour partager leur vision ancrée dans le classeur d’Alexis.

J’en reviens à la phrase la plus conne que j’ai entendu de toute ma vie. Le 4 avril dernier, de retour de son exil politique à Playa del Carmen, Daniel Tadros y est allé d’un sincère ‘Defund science’. Pis il a pas dit ça à un messager qui allait ensuite courir porter la nouvelle. Il n’a usé d’aucun sceau de cire ou de messager à cheval.

Daniel Tadros a mentionné ‘Defund science’ parce qu’il en avait assez de la #dittature qui lui permettait un confort de vie dépourvu de stress quant à comment il allait se nourrir ou se vêtir ou se loger. Dans un tel contexte #dittatorial, Daniel a usé d’une technologie gratuite lui permettant non seulement de partager son opinion en direct, mais également d’archiver son opinion pour consultation future. Dans son message anti-science, Daniel a prit pour acquis le fait que le signal de son message est passé par Internet avant d’aller dans un satellite dans l’espace, avant d’être archivé gratuitement sur un serveur. La quantité d’innovations informatiques ayant permit à Daniel de mentionner ce fait est déjà conséquente. À ça faut rajouter le courant alternatif qui apporte son lot de conforts…

Je crois que tous ces aspects des dérives sont des noeuds dans la flagrante attitude décomplexée utilisée par les désinformés prosélytes. Tellement de choses sont prises pour acquis, la technologie a fait un bond impossible à imaginer et concevoir, toute technologie incomprise passe pour de la magie…

Et au-delà du fait qu’on nage carrément dans de la magie technologique qu’on prend tous au moins un peu pour acquis, ça me fait très peur cette attitude décomplexée qui semble être un des aléas de tout ce pouvoir communicationnel qui nous est tous octroyé.

Pis c’est encore ce paradoxe, ce fossé entre le message et le medium qui me fascine le plus…

-=-=-=-

Quel gros show pour ce soir. On va bien entendu parler de la nouvelle année, des byebye nocifs du couvre-feu qui a provoqué un regain d’activité dans la LMM, y’a bien entendu un gros dossier sur le 11 Private Club d’influenceurs à Cancun. Tristan Bavaria va vraiment trop loin, Richard Boutry est de retour, Maxime Ouimet en exil, des lanceurs d’alertes lancent des alertes sur le mouvement de déménagement en Floride, le 2e plus affligé état en matière de COVID. Plusieures nouvelles à l’internationale, un bloc d’humour conspi, Jean-Jacques, l’homme le plus intelligent que Jean-Jacques connait, nous parle des adresses MAC des vaccinés, Nora Caron est sur la sauce Didulo et comme ciné-conspi, si on feel ça ce soir, sinon demain en addendum, on y va avec un montage Helga sur la formation entrepreneur vibratoire de Golden Gate, bullshit qu’on suit depuis quelques semaines et qui a éclaté cette semaine.

Oh, et les fans de Zurlu vont adorer le bloc sur la LMM!


58 vues0 commentaire