• Tommy Gaudet

Éditorial du Mercronspi 57 - Rasoirs, 2021-11-03

Version clip: Mercronspi 57, extrait - Éditorial sur les rasoirs avec Mathieu Boudreau, 2021-11-03

https://youtu.be/GbyYHn049AM


On peut maintenant faire nos shows sale pleine au Brouhaha de Rosemont, 5860 DeLorimier! Venez nous y rejoindre lundi qui vient, ça fait de sacrées belles soirées.


Ça me mène vers ce premier cas de figure.

Les mesures se tassent tranquillement, la résistance a gagné, Papa Logo pis MamArruda sentent la soupe chaude et donnent enfin au peuple ce qu’il demandait en refusant le narratif bingo de l’OMS qui gérait toute la plandémie depuis le début pour manipuler nos chemtrails et nous imposer les symboles pédo-satanistes que sont le masque et le vaccin pucé question de préparer l’humanité à son avenir transhumaniste de nouvel ordre mondial bio-morpho-adrénochromé qui carbure à la 5G et aux vibrations basses du mensonge. Faut vraiment être aveugle pour pas le voir.

OU

À part le délai provoqué par le variant Delta, on est pas mal dans les temps prévus l’an passé quand on annonçait le début de la vaccination pour février alors que l’humanité en entier, les pays riches en premiers, commencent à se sortir de la pire pandémie des 100 dernières années.

On applique un premier rasoir. Le rasoir d'Ockham (https://fr.wikipedia.org/wiki/Rasoir_d%27Ockham)

Le rasoir d'Ockham ou rasoir d'Occam est un principe de raisonnement philosophique entrant dans les concepts de rationalisme et de nominalisme. Le terme vient de « raser » qui, en philosophie, signifie « éliminer des explications improbables d'un phénomène » et du philosophe du xive siècle Guillaume d'Ockham.

Également appelé principe de simplicité, principe d'économie ou principe de parcimonie (en latin « lex parsimoniae »), il peut se formuler comme suit :

Pluralitas non est ponenda sine necessitate

(les multiples ne doivent pas être utilisés sans nécessité)

Une formulation plus moderne est que « les hypothèses suffisantes les plus simples doivent être préférées ». C'est un des principes heuristiques fondamentaux en science, sans être pour autant à proprement parler un résultat scientifique. Dans le langage courant, le rasoir d'Ockham pourrait s'exprimer par les phrases « l'explication la plus simple est généralement la bonne » ou « Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ? ».

Cependant, « la simplicité » dont il est question ici ne signifie pas que l'hypothèse la plus simpliste, la plus évidente ou la plus conventionnelle soit forcément la bonne. Le rasoir ne prétend pas désigner quelle hypothèse est vraie, il indique seulement laquelle devrait être considérée en premier.

« Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ? »

Autre cas de figure...

Le monde est dominé par des élites qui on construit un narratif bingo appliqué à toute l’humanité. Le hasard n’existe pas, tout est calculé par ces élites et le covid 19 est une de ces opérations planifiée de A à Z pour nous enlever des libertés et nous dominer plus de chemtrails pinéaux. Faut vraiment être aveugle pour pas le voir.

OU

Le système a goalé aussi bien qu’il le pouvait une pandémie annoncée et très prévisible - vu que notre monde ‘humain’ empiète sans retenue sur celui de la nature et que toute l’humanité est connectée via avions et communications. Plusieurs erreurs ont été commises en chemin parce que des humains sont aux commandes.

Le rasoir d’Hanlon (https://fr.wikipedia.org/wiki/Rasoir_de_Hanlon)

Le rasoir de Hanlon est une règle de raisonnement permettant d'éliminer des hypothèses. Formulée en 1980 par le programmeur américain Robert J. Hanlon, cette règle s'énonce de la manière suivante : « Ne jamais attribuer à la malveillance ce que la bêtise suffit à expliquer ». La règle tire son nom du rasoir d'Ockham, qui pose un principe de simplicité, tant au niveau métaphysique, en recommandant de ne pas multiplier les conjectures sur les entités, qu'au niveau méthodologique, en recommandant de ne pas multiplier les hypothèses. Elle revient donc à considérer soit qu'il est plus simple et donc plus plausible de supposer la bêtise plutôt que la malveillance, la première étant plus vraisemblable en général, soit qu'il est inutile d'ajouter la conjecture d'une intention maligne à celle d'un manque de compétence. Cette règle ne caractérise toutefois la bêtise qu'au plan du comportement. D'autres notions, celles de biais cognitif, de principe de charité ou d'effet pervers, permettent d'éviter que l'opposition entre malveillance et bêtise ne devienne un faux dilemme.

Faut vraiment être aveugle pour pas le voir.

Ce soir on met pause un instant sur le moratoire que je maintiens quant à présenter de la bullshit de Monsieur Blanchette du fait qu’il est en tag-team avec Jean-Muffin du Parti Libre pour une saga totalement magique impliquant la CSN. On va adresser le cas de la brasserie des rapides, Daniel Turgeon est allé trop loin, souvent, mais il est dans le déni et la victimologie, Nora Caron fait son coming out Q-Anon, Marie-Helene a encore un message des anges, les Farfadaas s'arrangent pour hiberner, des updates de nos grèves de la faim et des sit-ins en cours, Enki, le crouté local de la Terre plate, voit des yeux, Q-Anon est encore solide aux States, du Guylaine Lanctot, un gros dossier LMM, on découvre Nancy Paradis et c’est cette semaine que fût lancée SauceTV, ou MaLibertv et on se garde ce premier show de Jessie Mercier pour le Ciné-Conspi. Mais ce que j’ai le plus hâte d’écouter, c’est la nouveauté de Jacinthe qui diffuse maintenant sur VK, le Facebook russe qui est tellement pro-liberté d’expression...


Pour visiter le Musée de l’Absurde, contactez Nathan-Olivier Morin sur Facebook (https://www.facebook.com/nathanolivier) ou via mail (nathan.o.morin@gmail.com)


Achete Québec: https://achete.quebec/index.html

40 vues0 commentaire